Restaurant Harvest à Bruxelles

Classé dans : Belgique | 3
Style Culinaire: Bistronomique
Michelin : Pas d'étoiles
Budget (entre $ et $$$$$) : $$
Service en salle : Chaleureux
Gault & Millau : 13/20
Cadre : Bistronomique
Guide Delta : Non noté

Restaurant Harvest à Bruxelles.

Harvest est encore tout bébé : le restaurant n’est ouvert que depuis mai 2017. Et il s’est montré discret, très discret car le but était d’en faire un restaurant de quartier. Aucune agence de communication n’a été contactée. Aucun blogueur n’a été invité à « découvrir le nouveau menu du chef, invitation valable pour deux personnes ». Et pourtant le succès pointe déjà le bout du nez : le restaurant commence régulièrement à faire des services complets et les habitués de la place Sainte-Catherine commencent à sortir de leur zone pour s’y rendre.

Restaurant Harvest - Le bâtiment

Le cadre du restaurant Harvest

Le cadre du restaurant est sympathique : c’est tout nouveau, tout propre et tout net.

Restaurant Harvest - La salle

Les tables sont dressées simplement, à la manière bistronomique.

Restaurant Harvest - La table

La carte au restaurant Harvest à Bruxelles

Au point de vue prix, Harvest ne s’est pas positionné dans les meilleurs marchés. Il propose un trois services à 39 euros, prix qui se situe dans la norme pour ce genre de menu sur Bruxelles.

Restaurant Harvest - La carte des entrées

Restaurant Harvest - La carte des plats et les desserts

A noter toutefois un lunch à un prix très intéressant.
Restaurant Harvest - Le lunch du jour

La carte des vins au restaurant Harvest 

Harvest sera bientôt un peu plus qu’un restaurant : ce sera aussi un bar à vin. En général, c’est plutôt mauvais signe. On ne peut en effet être bon dans les deux et ce mélange des genres amène souvent à ce qu’on soit mauvais dans les deux. Un restaurant qui démarre la partie bar à vin pour remplir ses heures creuses et qui pousse vite ses clients dehors dès que l’heure des repas approche, c’est assez désagréable. Il m’est même arrivé, chez Tapasoif à Namur, de réserver une table dans le bar à vin (réservation acceptée par le restaurant par téléphone) et puis de m’entendre dire en arrivant : « Désolé mais on a préféré donner la table à des gens qui voulaient manger ».

Restaurant Harvest - Les bulles, les rosés et les vins oranges

Mais Harvest a prévu deux endroits distincts. Et du coup, le concept devrait fonctionner.

La carte des vins se positionne en tout cas, déjà, comme une belle carte.

Restaurant Harvest - Les vins blancs sur la fraîcheur

Il y a, dans cette liste, des vins qui ne me plaisent pas. Mais cette carte des vins est pensée. Ce n’est pas l’oeuvre des fournisseurs (cherchant parfois à refourguer leur stock d’invendus aux restaurateurs les moins connaisseurs) : c’est l’oeuvre d’un des patrons : Erwan. Erwan, tout comme moi, a ses goûts et sa carte lui ressemble. Elle a donc une identité propre assez intéressante.

Restaurant Harvest - Les millésimes et flacons rares en blanc

Un patron qui s’intéresse aux vins

Quand un patron de restaurant s’investit dans sa carte des vins, c’est toujours bon signe, très bon signe. Et quand on voit, au fond de la salle, les plus belles quilles que le patron a dégustées, c’est encore meilleur signe. 
Restaurant Harvest à Bruxelles
Il y a vraiment chez Harvest la volonté de proposer du bon et du très bon à des prix raisonnables. 

Comme on peut le voir sur le menu, Erwan propose un vin au verre par repas. C’est une belle initiative. Il pourrait se contenter de proposer sa dizaine de vins au verre au libre choix des clients. Mais il préfère travailler sur ses accords et proposer (sans imposer) ceux qui lui semble les plus percutants. 

Enfin Erwan s’est affranchi de la dictature naissante autour des vins bios-natures (dictature particulièrement ressentie dans Bruxelles ville). De plus en plus, on a l’impression que des restaurants ne mettent plus que cela dans leur carte pour copier la tendance des « bobos parisiens » ou pour donner une coloration verte, saine et durable à leur « concept ». Heureusement Harvest ne s’inscrit pas dans cette tendance, ce qui ne l’empêche pas de proposer quelques vins bio et natures pour ceux qui aiment cela. C’est cela le respect du client et des goûts de tout un chacun.

La cuisine au restaurant Harvest 

Jusqu’ici, on sait qu’on peut bien boire chez Harvest. Mais là où cela devient intéressant, c’est qu’on peut aussi bien manger. D’ailleurs je ne m’attendais pas à un tel niveau. Mes attentes étaient plutôt basses (je pensais manger correctement, sans plus) et du coup, j’en suis sorti enthousiaste. C’est bon parfois d’avoir une petite claque derrière la tête pour vous rappeler : « tu devrais arrêter avec tes a-prioris car ce n’est pas bien ».

Les assiettes chez Harvest sont assez travaillées et très bien présentées. C’est la première bonne surprise puisqu’on commence toujours par manger avec les yeux. Mais l’essentiel n’est pas là. Il faut, comme ici, que l’équilibre soit présent et que les cuissons et assaisonnements respectent et mettent en avant les produits. Harvest arrive à combiner tout cela. Le chef n’est pas non plus un petit jeune qui sort de l’école. Cela fait 16 ans qu’il est dans le métier (dont 6 passé chez Selecto).

Je n’ai goûté que deux plats et l’avenir me dira si j’ai eu de la chance ou si le reste de la carte est du même niveau. Mais la fraîcheur iodée daikon, wakame, avocats, beignets de moules, mayonnaise, wasabi était un régal de légèreté et de finesse.

Restaurant Harvest - Fraîcheur iodée

Le bar en croûte et croquettes de risotto aux petits pois était lui aussi très bon : des chairs moelleuses (venant d’une cuisson parfaite), une sauce qui a du goût, des légumes croquants et deux chouettes croquettes de risotto. Les assiettes sont également assez copieuses, ce qui ne gâche rien et ce qui, a-posteriori, justifie pleinement le prix du menu.

Restaurant Harvest - Bar en croûte

Conclusions

Depuis le début de l’année, je l’attendais. J’attendais enfin une belle découverte sur Bruxelles. Et là voilà arrivée là où je le l’attendais le moins : chez Harvest.

Je suis d’autant plus ravi que je pense être le premier blogueur à mettre Harvest en évidence. Se ruer au premier service sur l’ouverture de la Xième adresse d’un grand chef, c’est facile et très plaisant. Mais le plaisir ultime, le moment où on se sent un peu utile, c’est lorsqu’on découvre une belle adresse comme Harvest et qu’on essaie de la mettre en avant.


LIEN VERS LE SITE WEB DU RESTAURANT

http://harvestrestaurantbruxelles.be/restaurant-bruxelles/


MENU

Fraîcheur iodée : daikon, wakame, avocats, beignets de moules, mayonnaise, wasabi

Restaurant Harvest - Fraîcheur iodée

Bar en croûte, croquettes de risotto aux petits pois

Restaurant Harvest - Bar en croûte


LOCALISATION


PHOTOS

3 Responses

  1. Vincent Benieaux

    Voilà qui fait plaisir à lire !!! Ravi de t’avoir fait découvrir cet endroit.

Laissez un commentaire