Restaurant (et magasin de luxe) Rob à Bruxelles

Classé dans : Belgique | 0
Style Culinaire: Brasserie
Michelin : Pas d'étoiles
Budget (entre $ et $$$$$) : $$
Service en salle : Correct
Gault & Millau : 12/20
Cadre : Concept original
Guide Delta : Non noté

Restaurant (et magasin de luxe) Rob à Bruxelles.

On ne présente plus le magasin Rob. Les fins palais bruxellois savent qu’il s’y vend ce qu’il y a de plus beau en terme de produit. Ils savent aussi que la qualité a un prix, mais ça, c’est une autre histoire car la qualité a toujours un prix. La devise de Rob est d’ailleurs : « Tout est dédié au goût, à la qualité et à la gastronomie. »

Magasin Rob

Le but de ma visite n’était pas de faire mes courses. Je me rendais chez Rob, comme à mon habitude, pour manger. Car Rob est aussi un restaurant. Situé à l’étage, avec une vue plongeante sur les rayonnages, le lieu est vraiment atypique et original.

Restaurant Rob - Le magasin et le restaurant (au-dessus)

La salle du restaurant (en haut à droite de la photo ci-dessus) est simplement dressée. L’endroit se montre assez convivial.

Restaurant Rob - La salle

La partie restaurant chez Rob

Pour réaliser les plats de la carte, le restaurant Rob sélectionne ses produits, tous ses produits chez…..et bien oui : Rob bien sûr. La carte se veut simple et les prix très raisonnables pour le niveau de qualité des ingrédients.

Restaurant Rob - La carte des entrées et des poissons

Restaurant Rob - La carte des viandes et des accompagnements

La cuisine de Rob

Chez Rob, le produit est mis en avant et cuisiné avec simplicité comme par exemple les classiques goujonnettes de sole, salade d’herbes et sauce tartare. Un plat qui se mange avec plaisir.

Restaurant Rob - Goujonnettes de sole

Le veau du Vitello tonnato est également de belle qualité. Toutefois, la sauce tonnato, ne m’a pas semblée suffisamment marquée en goût. Difficile de dire, à l’aveugle, que ça en était d’ailleurs et le doute subsistera donc dans mon esprit.

Restaurant Rob - Vitello tonnato et câprons

Magasin de luxe….et donc viande d’exception

En plat principal, j’avais envie de manger de la viande de boeuf d’exception, d’un niveau qu’on trouve rarement à la carte des restaurants : le Wagyu. Cette viande ne figure pas non plus à la carte chez Rob. Mais ils en vendent à la boucherie du magasin. Sur commande (et 48h à l’avance), il est possible de leur demander d’en prévoir pour le restaurant. C’est parti donc pour un morceau de 200g de Wagyu par personne (prix du plat : 85 euros).

Restaurant Rob - Wagyu

La viande est belle et magnifiquement cuite : saignante comme demandée et bien saisie à l’extérieur. La première bouchée me semble cependant très fade. Je l’ai d’ailleurs mentionné au chef quand il passé en salle. Ce dernier m’a expliqué qu’il préférait servir les viandes de ce niveau sans assaisonnement afin que le client assaisonne lui-même selon ses préférences. 

Quelques tours de moulin de poivre et de sel plus tard, la viande est devenue parfaite. Le Wagyu n’est pas la viande la plus forte en goût : cela reste plutôt fin et raffiné grâce à ce fin persillage qui a fondu et donné le goût en cuisant. Dans cette viande, c’est surtout la texture qui est remarquable : tendre (limite fondante), la mâche est vraiment particulière et remarquable. Même le gras se mange avec plaisir.

Restaurant Rob - Le logo

On est en Belgique : le boeuf se mange donc de préférence avec des frites. Celles de Rob pourraient être améliorées. L’idée de faire quelques frites avec la pomme de terre vitelotte est intéressante. Mais je ne suis pas fan de frites faites à partir de pommes de terre non épluchées. Et j’aime les frites à double cuisson dans la graisse de boeuf, frites posées ensuite sur du papier absorbant pour éliminer la graisse. Ce n’était pas le cas de celles-ci.

Restaurant Rob - Frites

Enfin, pour terminer le repas, un bon dessert autour d’un ananas du Togo parfaitement mûr. Quand le produit est bon, il est inutile d’en faire trop.

Restaurant Rob - Ananas du Togo

La carte des vins

Il y avait une seconde raison dans mon choix du restaurant Rob : la carte des vins. En voici un extrait.

Restaurant Rob - Les vins blancs

Je pense que tout le monde aura de suite saisi la partie la plus intéressante de la carte : l’encadré tout au fond. On peut en effet faire son choix parmi plus de 2000 références du cellier et ne payer que 10 euros de droit de bouchon ! Direction donc l’étage -1 et le Rob – Cellar.

Rob-Cellar

Rob-Cellar, c’est la caverne d’Ali-baba des oenophiles. Un petit écrin où on pourrait passer des heures à hésiter entre dix flacons qu’on a envie de goûter. 

Restaurant Rob - Rob-Cellar

Même chose au rayon des alcools, avec 850 références présentées dans un rayonnage classe.

Restaurant Rob - Le coin des alcools

Au fond du magasin, un peu caché, il y a l’espace château. Là, c’est le saint des saints, uniquement accessible après avoir sonné à la porte. Celui qui a le portefeuille bien rempli pourra s’offrir tout ce qu’il y a de plus beau et plus cher dans le monde du vin : Hermitage de Chave, vins du domaine de la Romanée-Conti (DRC pour les intimes), les plus grands bordeaux (Yquem, Petrus,…), des vins de Dagueneau, les grandes cuvées de Guigal,,…et  même de la Grange des pères rouges (un vin dont tout le monde se souviendra que je suis fan suite à une grande verticale réalisée il y a peu).

Restaurant Rob - Le château de Rob-Cellar

Jérémie Claes, Chef de produits Vins et spiritueux chez Rob

Hélas pour moi, il faut parfois redescendre les pieds sur terre et faire avec son budget. Et puisque celui-ci est, par définition, limité, il vaut mieux bien choisir. J’ai donc demandé conseil à Jérémie Claes le chef de produits vins et spiritueux. Ma demande consistait dans un beau Bourgogne ou un beau Rhône-Nord à maturité pour un budget de 100 euros. Une des propositions fût cet excellent Beaune Grève 1er Cru 2007 de chez Rapet Père et Fils (60 euros): un vin aromatique comme peut l’être un beau bourgogne à point et aux tanins bien fondus. Ce vin était à son apogée et parvenait même, après quelques secondes, à reprendre le dessus après une bouchée de Wagyu. Jérémie Claes est clairement digne de confiance lorsqu’il s’agit de d’avoir un avis éclairé. Pouvoir faire appel à son expertise est un plus indéniable.

Restaurant Rob - Beaune Grève 1er Cru 2007

 

Conclusions

Chez Rob, on retiendra de très bons produits dans des préparations simples et efficaces. Et surtout, l’atout majeur, c’est Rob-Cellar qui permet de fait d’avoir accès à la plus belle carte des vins et la moins chère de Bruxelles. Inutile de préciser que c’est le genre d’adresse où j’ai envie d’aller ! Mais je ne suis pas le seul : le restaurant est souvent complet (il n’ouvre que le midi). N’oubliez pas de réserver et passez donc par le -1 pour y choisir vos flacons.


LIEN VERS LE SITE WEB DU RESTAURANT

Restaurant Rob


MENU

Goujonnettes de sole, salade d’herbes et sauce tartare

Restaurant Rob - Goujonnettes de sole

Vitello tonnato et câprons

Restaurant Rob - Vitello tonnato et câprons

Wagyu

Restaurant Rob - Wagyu

Frites

Restaurant Rob - Frites

Ananas du Togo et sorbet pina colada

Restaurant Rob - Ananas du Togo

Torta, pommes, vanille et double crème de gruyère

Restaurant Rob - Torta


LOCALISATION


PHOTOS

 

Laissez un commentaire