Restaurant Arenberg à Hervelee (Vlaams-Brabant)

Classé dans : Belgique | 0
Style Culinaire: Gastronomique
Michelin : *
Budget (entre $ et $$$$$) : $$$
Service en salle : Bien
Gault & Millau : 15/20
Cadre : Moderne
Guide Delta : 2 Toques

Restaurant Arenberg à Heverlee.

Pour démarrer mon tour de Flandres (tour que je n’aurai peut-être pas la force, le temps où le budget de terminer), j’avais envie d’explorer une adresse étoilée depuis de nombreuses années et située pas trop loin de Bruxelles : Arenberg à Heverlee.

Le restaurant est situé au calme, dans un quartier résidentiel. On peut même y apercevoir des vaches 

Restaurant Arenberg - Le quartier

A l’arrière du bâtiment, on aperçoit un grand point fort du restaurant : une vraie et belle terrasse ombragée (en arrière-plan, au fond de l’image)

Restaurant Arenberg - L'arrière du bâtiment

Cette terrasse est particulièrement intéressante car un bel arbre y apporte un peu de fraîcheur et de l’ombre. Rien de mieux pour rester au frais et c’est un confort incomparable par rapport à celui de simples parasols.

Restaurant Arenberg - La terrasse

Les tables en terrasse sont dressées simplement (normal puisqu’on est en terrasse) mais avec soin.

Restaurant Arenberg - La table en terrasse

L’intérieur, climatisé, est nettement plus luxueux.

Restaurant Arenberg - La salle

Chacun fera son choix en fonction de ses envies et, bien entendu, du climat.

Les menus chez Arenberg

Le restaurant Arenberg propose, très classiquement, un menu déclinable en 4,5 ou 6 services.

Restaurant Arenberg - Le menu Arenberg

Mais, sur le temps de midi, une formule me semble particulièrement intéressante : le lunch à la carte pour 59 euros, soit un prix plutôt élevé pour un lunch trois services mais un prix qui se justifie, à mon sens, par l’aspect “à la carte”. Car, finalement, on peut choisir son entrée, son plat et son dessert. Et manger à la carte dans un restaurant étoilé Michelin pour 59 euros, cela me semble compliqué ailleurs. 

Restaurant Arenberg - Le menu

La cuisine chez Arenberg

Je résumerais la cuisine du chef de l’Arenberg, Lieven Demeestere, comme une cuisine classique et maîtrisée. Pas de folie, pas d’égarement mais une cuisine fine, raffinée et bien exécutée avec de beaux produits. Quand on sait que le chef fait partie des Maîtres-Queux de “l’Ordre des 33 Maîtres-Queux de Belgique” et est membre des “Disciples d’Auguste Escoffier”, le style culinaire est assez cohérent.

Dans les entrées proposées du lunch “à la carte”, un plat avait attiré mon attention : “Cou de porc braisé, servi tiède, salade aux herbes légèrement acidulée et le foie d’oie cru. (Antonius Award 2003). La spécialité de la maison !”. 

Restaurant Arenberg - Cou de porc

Je trouve qu’il est toujours intéressant de prendre un plat signature dans un restaurant. C’est en effet une assiette dont le chef est tellement fier qu’il la met en avant et la garde en permanence à sa carte. Ayant goûté ce plat, je comprends sa fierté : du cou de porc, cela peut faire peur mais c’est finalement très fin (on pourrait piéger plein de gens qui ont peur des abats en leur disant que c’est un jambon sec de qualité). La salade, acidulée, tranche un peu le gras du foie et se combine très bien avec le cou. L’ensemble est harmonieux et délicat. Servi tiède, c’est une très belle entrée que je recommande.

Le plat principal

Dans le lunch “à la carte”, il y a du choix. Et, avec un supplément de 10 euros, il y avait même moyen d’opter pour un poisson noble : du turbot sauvage. Ce poisson est un de mes préférés : j’adore en effet la chaire, plus ferme, et son goût très fin. Le jus de crustacés est excellent et très fin lui aussi. A nouveau l’ensemble est harmonieux et parfaitement exécuté en terme de cuisson ou d’assaisonnement. A noter : les dix euros de supplément peuvent aussi se comprendre. La portion est conséquente et n’a rien à voir avec les portions millimétrées qu’on peut retrouver dans certains menus plus longs.

Restaurant Arenberg - Turbot et crevette Nobashi

Les desserts chez Arenberg

Les desserts sont dans la lignée des plats précédents.

Restaurant Arenberg - La carte des desserts

Nage de curry Madras, sorbet de yaourt et citron vert, panna cotta de noix de coco

Restaurant Arenberg - Nage de curry Madras

Pêche Melba : pêche pochée, amandes, framboises, sorbet de pêches et romarin

Restaurant Arenberg - Pêche Melba

La carte des vins chez Arenberg

La carte des vins est assez variée en terme de pays et régions et se compose d’une vingtaine de pages. Ce n’est pas une carte à rallonge (que, hélas, on trouve de moins en moins) mais il y a de quoi faire.

On trouve des vins de France, bien entendu, mais aussi des vins d’Italie, d’Espagne,….et de Belgique !

Restaurant Arenberg - La carte des vins italiens

On trouve même des vins hors Europe

Restaurant Arenberg - Les vins hors Europe

Les prix sont un peu élevés. On peut trouver, en cherchant bien, des bouteilles dans les 40 euros mais elles sont assez rares.

Restaurant Arenberg - Les Bourgognes blancs

Restaurant Arenberg - La carte des vins - Bourgognes rouges

Ce qui est intéressant, c’est qu’on trouve quelques millésimes plus anciens et, surtout, des entrées de gamme de grands vignerons comme ce Bourgogne rouge “générique” de chez Sylvain Cathiard

Restaurant Arenberg - Bourgogne rouge de chez Sylvain Cathiard

Ou encore ce Chassagne-Montrachet Les Encégnières 2015 de chez Jean-Claude Bachelet

Restaurant Arenberg - Chassagne-Montrachet Les Encégnières 2015 de chez Jean-Claude Bachelet

Point de vue prix, on est dans le classique X3 par rapport au prix d’achat. On ne se fait donc pas “arnaquer” mais ce n’est pas non plus le coin des bonnes affaires.

Le service en salle chez Arenberg

Le personnel est assez nombreux et bien organisé par la patronne Iris Dhondt : le service est calme et précis. Ayant remarqué, à notre accent, que nous étions francophones, notre langue maternelle a été par la suite utilisée. Ce n’est pas quelque chose que je demande, ce n’est pas quelque chose que je revendique et je suis pour l’utilisation du néerlandais en Flandres….mais c’est quand même très agréable pour la description des plats (ceux-ci étant dans un vocabulaire plus technique).

Le service des vins est également soigné, que ce soit la température, le niveau de remplissage des verres ou le timing de service du vin compte tenu de la canicule qui régnait et du moment où le plat est servi

Conclusions

Arenberg est une belle maison où la cuisine est classique, raffinée et parfaitement exécutée. Le reste, comme la carte des vins, le service ou le cadre est à l’avenant. Une adresse qui correspond très exactement à ce qu’on attend d’une maison une étoile Michelin.


Lien vers le site web d’Arenberg

https://restaurantarenberg.be/francais/


Menu Arenberg

Premières mises en bouche

Restaurant Arenberg - Premières mises en bouche

Deuxième série de mises en bouche

Restaurant Arenberg - Deuxième série de mises en bouche

Cou de porc braisé, servi tiède, salade aux herbes légèrement acidulée et le foie d’oie cru. (Antonius Award 2003). La spécialité de la maison !

Restaurant Arenberg - Cou de porc

Turbot sauvage grillé avec crevette géante Nobashi, cannelloni de légumes de provence et vinaigrette de jus de crustacés et balsamique

Restaurant Arenberg - Turbot et crevette Nobashi

Nage de curry Madras, sorbet de yaourt et citron vert, panna cotta de noix de coco

Restaurant Arenberg - Nage de curry Madras

Pêche Melba : pêche pochée, amandes, framboises, sorbet de pêches et romarin

Restaurant Arenberg - Pêche Melba

Les mignardises

Restaurant Arenberg - Les mignardises

 


Localisation du restaurant Arenberg


Quelques photos au restaurant Arenberg

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *