Restaurant Le Prieuré Saint-Géry par Vincent Gardinal

Classé dans : Coup de coeur | 0
Style Culinaire: Gastronomique
Michelin : *
Budget (entre $ et $$$$$) : $$$
Service en salle : La grande classe
Gault & Millau : 18/20
Cadre : Exceptionnel
Guide Delta : 3 Toques

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry par Vincent Gardinal

Le restaurant le Prieuré Saint-Géry est une adresse qu’on ne présente plus. Depuis 23 ans qu’il est aux commandes, Vincent Gardinal en a fait la référence de la région en collectionnant les éloges et les reconnaissances : trois toques au guide Delta, une étoile au Michelin, 18/20 au Gault & Millau et chef de l’année Gault & Millau en 2006.

Le restaurant le Prieuré Saint-Géry figure donc parmi l’élite des guides gastronomiques et, en ce qui me concerne, il représente ma madeleine de Proust. C’est en effet le premier restaurant prestigieux qui m’a communiqué le virus des grandes tables et un de mes restaurants préférés.

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Devanture

Le cadre

Au restaurant le Prieuré Saint-Géry, le chef Vincent Gardinal investit sans cesse. L’année dernière, la cuisine a été refaite de fond en comble et une très belle terrasse a été aménagée. Cette année, ce sont les salles qui ont été rénovées en ce compris un magnifique petit salon cosy et agréable.

Restaurant Le Prieuré Saint-Gery - salon

Restaurant Le Prieuré Saint-Gery - salon

Le cadre est donc luxueux et sobre sans se montrer ostentatoire et sans dénaturer l’origine des lieux.

Restaurant Le Prieuré Saint-Gery - cadre

Les produits

Le premier point fort du restaurant Le Prieuré Saint-Géry, ce sont les produits. Pour Vincent Gardinal, jamais aucune matière première n’est trop belle : il faut l’excellence et tant pis pour le prix qui en découle. Il suffit de jeter un oeil sur le calibre de la langoustine : on n’en croise jamais d’aussi imposantes (3 pièces au kilo et un diamètre qui correspond à deux doigts).

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Langoustine

Je parle des langoustines parce que cela saute aux yeux. Mais je pourrais parler aussi de l’énorme turbot que le chef Vincent Gardinal aime sélectionner (souvent des pièces de 9 kg).

Le chef a trouvé des fournisseurs de premier ordre. Son secret : ne jamais les laisser tranquilles et toujours les « challenger ». Car s’ils s’habituent à un peu de laxisme et s’ils constatent une fois qu’un produit de moins bonne qualité est accepté, c’est le début de la fin !

Son second secret : demander impérativement les poissons de la seconde pêche (celle de l’après-midi) pour avoir une fraîcheur maximale.

La cuisine

Des produits luxueux, la crème de la crème, c’est le bon point de départ. Mais de là à les transformer en petites œuvres d’art, il y a encore un fameux travail. C’est ici que l’expérience de Vincent Gardinal prend tout son sens. Dans les fourneaux du Prieuré Saint-Géry, Vincent Gardinal cuisine toujours ses produits pour préserver et exhauster leurs saveurs, sans jamais les dénaturer, sans jamais les masquer et sans jamais tomber dans l’excès de simplicité.

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Menu promenade gourmande

Sa cuisine a une base traditionnelle mais elle évolue constamment en fonction des saisons. Cela ne veut pas dire simplement utiliser les produits de saisons. Cela va plus loin. Par exemple sur ce menu, le chef proposait une cuisine plus en fraîcheur et en légèreté, une cuisine plus en adéquation avec un temps chaud et sec d’été.

Les sauces

Ce que je préfère au restaurant le Prieuré Saint-Géry, ce sont les sauces servies et déposées à table pour les plus gourmands. Les sauces sont variées, travaillées et toujours en accord avec les produits des plats. Des sauces qui s’avèrent à la fois gourmandes et à la fois aériennes, parfois dans la puissance et parfois dans la retenue. On se délecte donc avec plaisir de sauce au vin jaune, de consommé de joues de boeuf, d’un jus à base de coquillages ou bien d’un jus de viande avec son sabayon de pommes de terre fumées.

J’en avais déjà discuté par hasard avec un de mes fournisseurs de vins et ce dernier me confiait : « Le restaurant Le Prieuré Saint-Géry est mon plus grand acheteur de vin jaune. Souvent les restaurants utilisent un savagnin non ouillé pour leur sauce : on est proche en goût et c’est trois fois moins cher. Mais Vincent Gardinal ne transige pas : même si la différence sera peu marquée dans une sauce, il ne veut que le meilleur. »

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Bar de ligne

Le service en salle

Pour le service en salle au restaurant le Prieuré Saint-Géry, on reste sur la lignée de l’excellence avec Audrey Lambrechts qui dirige de façon magistrale le service. Une voie posée, des explications précises et intelligibles, une réelle prestance et l’oeil à tous les petits détails. Le service au Prieuré Saint-Géry, c’est du haut de gamme !

On appréciera aussi au passage l’irish coffee réalisé en salle. Un spectacle divertissant pour une fin de repas en beauté.

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Irish Coffee 4

Les vins

La carte des vins du Prieuré Saint-Géry est conséquente. On n’en attendais d’ailleurs pas moins d’un restaurant de ce niveau. Mais, en plus, il y a de réelles affaires à faire. Par exemple, il y a le Chateau Rayas 2001 blanc. On ne présente plus Rayas : c’est la référence de Chateauneuf-du-pape et 2001 est une grande année (surtout pour les rouges). La côte idéalwine du vin est de 134 euros. Cela signifie que le vin s’achète actuellement 134 euros la bouteille dans les ventes aux enchères. On aurait donc pu s’attendre à voir le vin sortir à plus de 200 euros. Et bien non : son prix à la carte n’est « que » de 120 euros, soit moins que sa valeur actuelle.

Ce n’est pas une erreur et ce n’est pas un miracle : le prix du vin a été fixé à son achat et le prix de vente de ce vin a fortement augmenté depuis vu le succès du domaine. Le prix à la carte du restaurant Le Prieuré Saint-Géry n’a pas bougé quand à lui.

Restaurant Le Prieuré Saint-Gery - Rayas 2001 blanc

Je parle ici comme un passionné de vin dont la passion pousse à des prix élevés, j’en suis bien conscient. Mais la carte des vins du Prieuré Saint-Géry, ce ne sont pas que des bouteilles chères. On retrouve en effet des bouteilles dans les 35 euros pour commencer. Et pas juste une ou deux pour faire « bien » : non il y en a dans beaucoup de régions différentes.

Conclusion

Le meilleur, je l’ai gardé pour la fin. C’est l’addition ! Le lunch 3 services à 38 euros, le 4 services à 65 euros et le 6 services à 95 euros. Franchement, à ce niveau là, c’est juste un rapport qualité-prix imbattable !

On me demande parfois si je ne suis pas blasé avec tous les restaurants où je vais manger. Je réponds alors qu’avec un chef comme Vincent Gardinal, on pourrait manger tous les jours au restaurant Le Prieuré Saint-Géry sans jamais cesser de s’extasier. Et ce n’est pas l’actrice Marine Vacth, qui fût de passage au prieuré pour plusieurs jours, qui me contredirait : son texte de remerciement lui venait du fond du coeur, comme on peut l’écrire quand on a été touché par la magie des lieux et le grand coeur du chef.


MENU

Mises en bouche: Gelée au porto, foie gras, noisette, velouté aux champignons.

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Foie gras

Mises en bouche: Cromeski de vol-au-vent, bette, mousse d’oignons.

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Cromeski

Mise en bouche : Oeuf, espuma de burrata, jambon italien.

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Oeuf

Mises en bouche :
– Royale d’anguille fumée, yuzu
– Anchois mariné, rémoulade, céleri-rave

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Anguille

Mérus de crabe royal, les tomates du jardin du Lorroir, parmesan, avocat.

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Crabe Royal

Turbot, Gambero Rosso marinée, artichaut, caviar d’aubergines, salicorne, courgette, jus safrané.

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Turbot

Langoustine, fèves des marais, petit pois, chou-fleur, lard croustillant, croutons, sauce à la flamande.

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Langoustine

Bar de ligne, pop-corn au beurre à l’ail, consommé à la joue de boeuf.

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Bar de ligne

Poitrine de pigeonneau d’Eneour, giroles, haricot beurre, mousseline pomme de terre fumée.

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Pigeonneau

Cuisse de pigeonneau en cannelloni.

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Cuisse en cannelloni

Fromages d’ici et d’ailleurs.

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Fromages

Pré-dessert.

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Pré-dessert

Dessert.

Restaurant Le Prieuré Saint-Géry - Dessert


LOCALISATION


PHOTOS


LIEN

www.prieurestgery.be/


D’AUTRES REPAS

07/04/2016 : http://www.passiongastronomie.be/2016/04/restaurant-le-prieure-saint-gery/

14/12/2015 : http://www.passiongastronomie.be/2015/12/restaurant-le-prieure-saint-gery-par-vincent-gardinal/

02/05/2015 : http://www.passiongastronomie.be/2015/05/le-prieure-saint-gery-2/

14/08/2014 : http://www.passiongastronomie.be/2014/08/le-prieure-saint-gery/

Print Friendly, PDF & Email

Laissez un commentaire