Restaurant Chai Gourmand à Gembloux (Beuzet).

Classé dans : Belgique | 0
Style Culinaire: Gastronomique
Michelin : *
Budget (entre $ et $$$$$) : $$$
Service en salle : Correct
Gault & Millau : 16/20
Cadre : Contemporain
Guide Delta : 2 Toques

Restaurant Chai Gourmand à Gembloux (Beuzet).

Le chef Pierre Massin a déménagé son Chai Gourmand en septembre 2019. N’ayant plus mangé dans ce restaurant étoilé depuis 2013, l’occasion était toute trouvée de voir ce qu’il était devenu.

Le restaurant s’est installé dans une nouvelle construction moderne, à Beuzet (toujours Gembloux) avec un large parking devant.

Restaurant Chai Gourmand - Le bâtiment

Une petite terrasse a été construite sur l’arrière pour les jours chauds.

Restaurant Chai Gourmand - La terrasse

L’intérieur est très moderne et lumineux. Le cadre est une réussite.

Restaurant Chai Gourmand - La table

Quand on s’appelle le Chai Gourmand

Quand on appelle un restaurant le Chai Gourmand, on envoie un message au client : le vin fera partie intégrante de l’expérience.

La carte des vins est, pour l’instant du moins (sans doute de par l’influence du covid-19), entièrement consultable sur leur site web : https://www.chaigourmand.be/carte-des-vins.pdf

Une dizaine de pages, quand on s’appelle Chai Gourmand, c’est plutôt le minimum syndical. 

Du point de vue prix, le Chai Gourmand ne se rattrape pas vraiment : les bouteilles sont vendues autour du classique X3, qu’il s’agisse de vins d’entrée de gamme (comme pour le Burgaud Les vignes de lantigné vendu 30 euros alors qu’on le trouve à 11 euros) ou de vins plus rares et plus chers (comme sur la Grange des Pères blanc ou une Côte-Rôtie de chez James) . 

La carte n’est pas non plus particulièrement pointue ou riche d’anciens millésimes. 

Certes, on trouvera toujours bien l’une ou l’autre bouteille à déguster mais elle ne donnera pas particulièrement l’envie de revenir. 

Le sentiment qui se dégage est que l’on a devant soi une carte classique comme celle que l’on peut trouver dans n’importe quelle jeune maison étoilée. Quand on s’appelle le Chai Gourmand, c’est dommage et c’est d’autant plus dommage que, après vérification, la carte était nettement supérieure au Chai Gourmand en 2013. La tendance, celle d’un désengagement, n’est pas bon signe pour un client oenophile.

La cuisine

Le point fort du Chai Gourmand, c’est l’élément principal que le chef travaille dans les assiettes. Par exemple dans le minute de saumon légèrement fumé / chou-fleur / cerfeuil / câpres /jaune d’œuf / moules, le saumon est particulièrement fondant et assaisonné comme il se doit avec une pointe de peps. Il est vraiment délicieux.

Restaurant Chai Gourmand - Minute de saumon légèrement fumée Chou-fleur / cerfeuil / câpres /jaune d’œuf / moules

Même chose sur la seconde entrée (le Merlan de ligne, jus au pain / girolles / aubergine / anchois) où le merlan est servi bien chaud (ce qui est rare avec des cuissons basses températures), cuit remarquablement (moelleux à souhait) et mis en valeur avec un jus gourmand. Avec une peau croustillante, on aurait encore été un niveau au-dessus mais on se régale.

Restaurant Chai Gourmand - Merlan de ligne, jus au pain Girolles / aubergine / anchois

Ce qui interpelle par contre un peu, ce sont les accompagnements. On sait tous que, pour réduire l’équipe en cuisine et ne pas tout devoir cuire minute, il y a des mises en places que l’on réchauffe durant le service. Oui mais voilà, quand on a des mises en place, il faut faire en sorte que cela ne se ressente quasiment pas au palais. En général, dans un restaurant étoilé Michelin, les chefs y arrivent. Mais, au Chai Gourmand, on sent trop l’aspect réchauffé, un peu sec ou tiède. 

Les desserts ne donnent pas, quant à eux, une impression de haute voltige. C’est soit un rien trop simple comme sur ce Fraise / pamplemousse / violette.

Restaurant Chai Gourmand - Fraise / pamplemousse / violette

Ou alors c’est un sentiment de dessert préparé par un cuisinier et pas un pâtissier. Le jeu de texture prend alors le dessus sur les arômes et l’équilibres. C’est, en tout cas, mon impression sur cette Pêche/melon/verveine

Restaurant Chai Gourmand - Pêche/melon/verveine

Conclusions

Point de vue carte des vins, le déménagement ne réussit pas au Chai Gourmand. De 2013 à nos jours, celle-ci s’est dégradée notoirement. Point de vue cuisine, le sentiment est mitigé. Le cadre et le bon service compensent un peu mais ce repas ne m’a pas donné, pour l’instant du moins, l’envie de retourner une troisième fois au Chai Gourmand. Peut-être le rodage n’est-il pas encore tout à fait terminé ? C’est ce que je leur souhaite.

Logo


Lien vers le site web du Chai Gourmand

https://www.chaigourmand.be


Menu Chai 

Première série de mises en bouche

Restaurant Chai Gourmand - Première série de mises en bouche

Seconde mise en bouche

Restaurant Chai Gourmand - Seconde mise en bouche

Troisième mise en bouche

Restaurant Chai Gourmand - Troisième mise en bouche

Minute de saumon légèrement fumée / Chou-fleur / cerfeuil / câpres /jaune d’œuf / moules

Restaurant Chai Gourmand - Minute de saumon légèrement fumée Chou-fleur / cerfeuil / câpres /jaune d’œuf / moules

Merlan de ligne, jus au pain / Girolles / aubergine / anchois

Restaurant Chai Gourmand - Merlan de ligne, jus au pain Girolles / aubergine / anchois

Pigeonneau d’Anjou: la poitrine rôtie, la cuisse en pastilla / Courgette / datte / piquillos

Restaurant Chai Gourmand - Pigeonneau d’Anjou: la poitrine rôtie, la cuisse en pastilla Courgette / datte / piquillos

Fraise / pamplemousse / violette

Restaurant Chai Gourmand - Fraise / pamplemousse / violette

Pêche/melon/verveine

Restaurant Chai Gourmand - Pêche/melon/verveine

Mignardises

Restaurant Chai Gourmand - Mignardises


Localisation du restaurant


Quelques photos au Chai Gourmand


Un autre repas dans ce restaurant

22/07/2013 : https://www.passiongastronomie.be/2013/07/restaurant-chai-gourmand-gembloux/

Laisser un commentaire