La Brasserie

Classé dans : Belgique | 0
Style Culinaire: Brasserie
Michelin : Pas d'étoiles
Budget (entre $ et $$$$$) : $$$
Service en salle : Peut mieux faire
Gault & Millau : Non noté
Cadre : Brasserie
Guide Delta :

Passant devant le restaurant assez régulièrement et nostalgique du temps d’Enzo et de « SA façon », j’avais envie d’essayer le nouveau restaurant La Brasserie à Nalinnes. Mon impression est plutôt mitigée.

Le cadre est toujours excellent, du niveau de restaurant A ma façon et c’est donc clairement un bel endroit.

Le service est encore en rodage et pêche par sa jeunesse. Par exemple l’accueil fût non synchronisé : on nous a demandé quatre fois sur 10 minutes si on voulait prendre un apéritif. Le service du vin est encore un peu léger : on ne connait pas bien la carte (carte un peu restreinte), les gestes techniques manquent un peu avec les écueils habituels comme ne pas gérer la température du vin, en servir trop dans le verre ou encore jeter le bouchon dans le sceau à glace,…. Mais bon, rien de très grave non plus et il me semble que le maître de salle, expérimenté et attentif, veille au grain et va surement l’améliorer.

Ce qui m’a le plus ennuyé, ce sont les problèmes de jeunesse du côté de la cuisine et notamment la température de service des plats qui fût tiède une fois sur deux. C’est dommage car du coup c’est nettement moins bon (le persil frit de la croquette faisait ressortir le gras de friture par exemple). Et puis il y a ça et là un petit sous-assaisonnement ou une cuisson des ris de veau qui pouvait être optimisée en amenant plus de croustillant.

Certes, j’aurais pu signaler tout cela lors du repas et ils auraient fait quelque chose. Mais d’un autre côté, un professionnel doit savoir envoyer des plats chauds et bien assaisonnés. Et puis on ne m’a demandé qu’à la fin du repas si c’était bon et je n’ai donc signalé qu’un ou deux points à ce moment là.

Outre ces problèmes, je constate que la carte qu’ils proposent est assez longue. Je me demande toujours comment travailler du frais avec une telle liste de plat. Et j’avoue aussi que j’ai eu l’impression que la sauce au porto servie avec les ris de veau n’étaient pas faite maison. Je prends ici toute les précautions d’usage. Je ne dis pas qu’on travaille du surgelé, je ne dis pas que c’est du sous vide. Je dis simplement que je n’ai pas retrouvé le goût des sauces maisons.

Enfin sur les prix, ce n’est pas non plus ce qu’il y a de meilleur marché. Quand on paie 32€ pour une sole meunière ou 29€ pour un ris de veau sauce porto, on attend quelque chose de parfait. Et à ce niveau de prix, on trouve des adresse avec des cartes plus restreintes, des produits super frais, fait 100% maisons et où les cuissons et assaisonnements sont impeccables.

Maintenant tout n’est pas négatif, que du contraire. Par exemple les croquettes de crevettes grises en elle-même étaient très bonnes. Et la sole meunière très bien exécutée.

En conclusion, c’est un restaurant qui doit encore travailler un peu pour améliorer ses erreurs de jeunesse (en salle comme en cuisine). Une fois corrigé, ça peut devenir un restaurant très sympa. Sans doute pas mon coup de cœur Carolo en termes de Brasserie mais une adresse qu’on n’est pas gêné de donner. Et puis beaucoup de monde ont un autre avis que moi car je peux vous assurer que pour un lundi soir, ils ont servi beaucoup de couverts. Et l’important n’est-il pas que le restaurant trouve son public ?


LIEN

http://www.labrasserie-nalinnes.com


LOCALISATION


MENU

Les incontournables croquettes aux crevettes grises – 14€

 

Coquilles Saint-Jacques grillées à l’effilochées de chicons caramélisés, sauce au parmesan et ciboulette – 18,2€

 

Sole meunière (+/- 350g), frites – 32€

 

Ris de veau de cœur braisé, sauce au porto, grenailles aux herbes – 29€


PHOTOS

 

 

Laisser un commentaire