Restaurant L’Essentiel à Temploux

Classé dans : Belgique | 0
Style Culinaire: Gastronomique
Michelin : *
Budget (entre $ et $$$$$) : $$$
Service en salle : Très bien
Gault & Millau : 17/20
Cadre : Exceptionnel
Guide Delta : 3 Toques

Restaurant L’Essentiel à Temploux

L’Essentiel est le restaurant de Raphaël et Bénédicte Adam noté 17/20 au Gault & Millau et une étoile au Michelin. Du temps du chef précédent, le restaurant avait perdu son étoile mais, une fois Raphaël et Bénédicte revenus à la barre, il leur a fallu moins de deux ans pour la récupérer et, depuis, ils l’ont conservée. Nous sommes donc ici dans une des meilleures tables de la région…la meilleure même selon mes préférences culinaires.

Restaurant L'Essentiel - Le bâtiment

Le cadre de l’Essentiel

Le décor est vraiment magnifique, exceptionnel même. Une ancienne tannerie, reculée de la ville et ancrée dans un écrin de verdure, a été restaurée avec grand goût et grand luxe. C’est un des plus beaux cadres que j’aie vu : des tons argile et chocolat, les poutres d’origine au plafond, des boiseries, de l’espace, du volume, du raffinement et un luxe qui n’est pas ostentatoire.

Restaurant L'Essentiel - La salle

Les tables sont également dressées avec grand soin.

Pour ceux qui recherchent un peu d’intimité ou qui, comme nous, cherchent à s’amuser sans retenue, un salon particulier de douze couverts existe. Là aussi on ne peut qu’admirer le soin mis dans le dressage de la table.

Restaurant L'Essentiel - La salle annexe

A l’extérieur, on peut apercevoir un grand jardin avec pièce d’eau qui sera sûrement superbe en été.

La carte des vins de l’Essentiel

La carte des vins de l’Essentiel est extraordinaire : 36 pages (d’environ 30 références chacune) dont la grande partie est dédiée uniquement à la France. 

Restaurant L'Essentiel - Index de la carte des vins

Evidemment toutes les grandes références sont là : Coche-Dury, Jaboulet, Dauvissat, Dagueneau, Rougeard, les grands Bordeaux et même des vieux hermitage de Chave! Le groupe d’amis était parti pour commander une très grande référence de Bordeaux. Je ne suis plus très Bordeaux mais je me souviens encore d’une discussion avec Antoine Petrus, MOF de Sommelerie et meilleure jeune sommelier de France. Lui qui a goûté tous les plus grands vins du monde, il estimait que les plus grands des plus grands sont certains Bordeaux. 

Yannick Michel, sommelier intègre

L’occasion était donc là d’en goûter un et pourquoi pas de ce château Haut-Brion 1996 ? C’était la dernière bouteille de la cave comme l’indiquait le sommelier Yannick Michel lors de la commande.

Restaurant L'Essentiel - Chateau Haut-Brion 1996

Au moment de faire goûter la bouteille, le sommelier nous prévient. Cette bouteille présente un défaut gustatif. Après dégustation, c’est hélas confirmé. Le vin n’est pas bouchonné mais le défaut présent la rend inintéressante. La bouteille ne sera pas remplacée (il n’y en a plus) et nous partirons alors sur un merveilleux duo d’Hermitage de Chave 1995.

Restaurant L'Essentiel - Hermitage Chave 1995

Il est à noter une chose importante qui démontre le haut niveau de service (en particulier du vin) à l’Essentiel. Le sommelier a d’emblée indiqué le défaut. Il n’a pas tenté de le masquer pour nous pousser la vente de cette bouteille : il a été honnête et droit et il a fait son travail ! Chapeau bas !

Car je me souviens de cette anecdote d’un proche ami, grand dégustateur, qui mangeait dans un restaurant deux étoiles au Michelin à Bruxelles (restaurant dont je n’étais déjà pas fan à la base). Malgré que le fait que la bouteille était “morte”, impossible de la faire changer. Le sommelier niait le défaut. Et quand le chef et patron du restaurant fût appelé, il nia aussi (alors qu’il n’avait probablement même pas une base de comparaison pour juger le grand vin en question). La raison financière avait pris le dessus : ils refusaient d’assumer une perte sèche sur une bouteille de plusieurs centaines d’euros. A l’Essentiel, ils l’ont fait !

Restaurant L'Essentiel - Carte des vins

Le prix des vins au restaurant L’Essentiel

Au niveau prix des vins à l’Essentiel, les bouteilles commencent à une trentaine d’euros pour  terminer à plusieurs centaines d’euros. Il y en a pour tous les prix et tous les budgets : c’est ça aussi la force d’une belle carte des vins.

A côté de cette bible, deux sélections de vins sont possibles avec le menu plaisir: la sélection découverte (30€) et la sélection prestige (45€). Je n’ai pas goûté cette sélection depuis longtemps mais je me souviens encore du choix audacieux et pertinent d’une sélection de vin du Jura sur un menu complet (cela date de quelques années).

Ce qui est également particulièrement intéressant dans cette carte des vins, ce sont les vieux millésimes de grands vins. Car la patronne, Bénédicte Adam, n’a pas tenu compte de la spéculation. Elle continue à les proposer avec le coefficient multiplicateur de l’époque, peu importe que la cote vin aie explosé ou pas. Lors d’un repas précédent, j’avais d’ailleurs eu la chance de boire un magnifique Brézé 2003 à moins de 100 euros. Un merveilleux souvenir, plein de nostalgie, qui m’a fait commander son petit frère de 2008. Pour les amateurs de ce vin rare, ne trainez pas : il y avait deux bouteilles en cave et il n’en reste plus qu’une.

Restaurant L'Essentiel - Clos Rougeard Brézé 2008

Au fil des ans et des rencontres, le sommelier Yannick, a su gagner ma confiance : c’est un passionné, un fin connaisseur et quelqu’un de fiable. Je me repose sur lui, je le questionne et je choisis ensuite mon flacon. En dégustant, je constate ensuite qu’il savait de quoi il parlait.

Restaurant L'Essentiel - Don Pedro Ximenez 1982

La cuisine de L’Essentiel

La cuisine de l’Essentiel est réfléchie et pensée. L’expérience est là, les assiettes sont pensées de A à Z et vous retrouvez chez lui la constance dans la maîtrise technique. Raphaël est une force tranquille : pas d’effet de manche, pas de bling-bling : c’est une cuisine classique, très classique et exécutée avec soin et goût.

C’est un chef qui bosse. Mis à part une brève apparition dans “Comme un chef” en 2012, il reste dans ses fourneaux. Ce n’est pas un “Flying Chief” ni un “Media performer” : c’est un chef, un grand chef, qui travaille dans sa belle cuisine.

Il est d’ailleurs tout le temps là. Pas un service ne se fait en son absence. Bénédicte Adam expliquait d’ailleurs qu’ils avaient été invités à un anniversaire un samedi soir, une invitation qu’ils ne pouvaient ni ne voulaient décliner. Le restaurant sera donc fermé à cette date.

L’Essentiel a dix ans…un anniversaire qui se fête avec un menu spécial (uniquement sur réservation 48h à l’avance).

Restaurant L'Essentiel - Le menu anniversaire 10 ans

A l’heure où fleurissent les maquereaux et sardines dans les menus (logique économique oblige : ces produits ne coûtent rien), l’Essentiel prend la direction opposée avec des produits nobles. 

Et l’exécution est à la hauteur. C’est précis, c’est gourmand et ça percute. La cuisine de l’Essentiel est, à mon sens, la meilleure de Namur. 

D’ailleurs je me demande toujours comment cette maison arrive à envoyer autant de couverts avec autant de précision et un service d’une telle qualité. Car assumer une carte et plusieurs menus différents tout en étant complet avec des grandes tables entre autre, c’est un challenge que de moins en moins de chefs relèvent. La mode est en effet à la simplicité avec un menu unique (plus de carte) et des plats qui font la part belle aux mises en place via notamment des cuissons à basse température. Ici aussi l’équipe de l’Essentiel se démarque !

Autour des assiettes

Autour des assiettes, il faut aussi noter le chariot de pain, le plus beau que je connaisse avec des pains variés et faits maison.

Restaurant L'Essentiel - Chariot de pains

 Et puis un tout beau plateau de fromages. Oui vous avez bien lu : pas une sélection de quelques fromages faite en cuisine par l’équipe mais bien un beau plateau, varié et bien construit, pour offrir un maximum de choix au client. Bravo pour cet effort supplémentaire pour le plus grand plaisir des clients difficiles !

Restaurant L'Essentiel - Le plateau de fromages

Conclusions

Le chef et patron de L’Essentiel, Raphaël, vous ne le verrez sans doute pas en salle : il n’y va qu’exceptionnellement. Mais ne croyez pas qu’il soit prétentieux ou méprisant. C’est tout le contraire : c’est simplement un grand timide. Mais par contre, vous verrez et reverrez son épouse Bénédicte, toujours le sourire aux lèvres et le mot gentil. 

Ce couple aime son restaurant, aime ses clients et ils le font bien sentir. Nous avons passé un tout beau moment à l’essentiel et, ce qui ne gâche rien, les prix des menus sont d’un raisonnable à toute épreuve. THE rapport qualité-prix !

Restaurant L'Essentiel - Décor floral


LIEN VERS LE SITE WEB DU RESTAURANT

http://www.lessentiel.be


LOCALISATION


MENU

Mise en bouche : Velouté 

Restaurant L'Essentiel - Velouté

Mise en bouche : choux croustillant à la mousse de foie gras et gel balsamique

Restaurant L'Essentiel - Choux croustillant

Mise en bouche : Thon rouge et wakame

Restaurant L'Essentiel - Thon rouge

King crabe, céleri rave, pomme de terre et caviar 

Restaurant L'Essentiel - King Crabe et caviar

Turbot rôti, roulade de gambas, tombée d’algues et beurre blanc 

Restaurant L'Essentiel - Turbot rôti

Parmentier de homard et ris de veau, épinards et réduction de jus de cuisson 

Restaurant L'Essentiel - Parmentier de homard et ris de veau

Baluchon de pigeon et foie gras poêlé, les cuisses en fine panure, réduction porto et échalote 

Restaurant L'Essentiel -Baluchon de pigeon et foie gras

Le plateau de fromages 

Restaurant L'Essentiel - Le plateau de fromages

Restaurant L'Essentiel - Les fromages

Dessert autour de la pomme 

Restaurant L'Essentiel - Dessert autour de la pomme

Cannelloni au chocolat, mousse Jivara et glace à la vanille Bourbon

Restaurant L'Essentiel - Cannelloni au chocolat

 


PHOTOS


D’AUTRES REPAS A L’ESSENTIEL

29/04/2012: http://www.passiongastronomie.be/2012/04/lessentiel/

30/01/2016 :  http://www.passiongastronomie.be/2016/01/restaurant-lessentiel-a-temploux/ 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *