Guide Michelin 2020 Belgique – Les résultats et les restaurants étoilés

Classé dans : Belgique | 9

ATTENTION : le guide 2021 est sorti et les résultats se trouvent dans cet article :

https://www.passiongastronomie.be/2021/01/guide-michelin-belgique-2021-restaurant/

 

Le Guide Michelin des restaurants de Belgique – Les étoiles 2020.

Le prix Michelin 

L’Award du jeune chef Belgique et Luxembourg 2020 a été décerné, de façon collégiale et unanime, à Jean Vrijdaghs et Sébastien Hankard du restaurant Le Gastronome (Paliseul). Et, comme de coutume (c’est la quatrième fois que ce prix est décerné), le restaurant sera gratifié d’une première étoile Michelin quelques dizaines de minutes plus tard.

Les nouvelles étoiles 2020

Guide Michelin 2020

0->1* : 

Bruxelles:

Wallonie:

Flandres:

  • L.E.S.S à Bruges
  • Ogst à Hasselt
  • Essenciel à Leuven
  • Souvenir à Gand
  • Sir Kwinten à Lennik

1*->2* : 

Flandres:

  • Cuchara à Lommel

2*->3* : 

C’est toujours, en fin de présentation, le point d’orgue et le moment le plus intense. Michelin décernera-t-il le trophée ultime à savoir les fameuses trois étoiles ? L’obtenir, c’est figurer dans le top 120 mondial. La réponse est, hélas, non.

75339406_2374776155984984_400104584766291968_n

Les suppressions des étoiles 

Au rang des malheureux, il y a des fermetures…mais pas que

2*->0* étoile 

Flandres:

  • Bartholomeus (changement de concept)

2*->1* étoile 

Bruxelles:

1*-> perte de l’étoile

Wallonie:

Flandres:

  • Jan Van Den Bon à Gent
  • Terborght à Huizingen
  • D’oude Pastorie à Lochristi
  • Berto à Wareghem

Ce que je pense du Michelin 2020

Pour faire court : mauvaise année pour tout le monde au guide rouge. Les étoiles qui se gagnent d’un côté, se perde de l’autre. Le nombre d’étoile total restant le même.

78289969_538923130224357_2686560103015907328_n

Le cas Villa In The Sky

Le guide Michelin 2020 me choque, me vexe et me heurte avec le retrait de la seconde étoile de la Villa In The Sky. Mon repas en juillet 2020 fût l’un des plus beaux de l’année. Alexandre Dionisio y était à son sommet. Je pensais même, suite à ce repas, qu’il était dans le top 3 Bruxellois et je lui espérais une troisième étoile. Le guide Michelin signe ici, selon moi, une des ses plus grosses erreurs. Je déplorais déjà les quelques adresses buzz annuelles qui consacraient des adresses à la mode (qui se font ensuite descendre sur TripAdvisor car les clients ne comprennent pas l’étoile). Mais, si on ajoute maintenant ce genre de sanction incompréhensible, le guide court le risque de perdre toute sa crédibilité.

Pour en revenir à la Villa in the Sky, on peut quand même écrire que ce restaurant est devenu maintenant l’étoile la plus brillante de la galaxie et que sa puissance lumineuse vaut encore le double des autres étoiles normales. 

Restaurant La Villa In The Sky - Photo réalisée sans montage

Le Sea Grill et la Villa Lorraine

Une grande inconnue qui subsistait concernait la fusion Villa Lorraine / Sea Grill communiquée mi-octobre par Serge Litvine sur les réseaux sociaux. Le Sea Grill (deux étoiles) quittera le Radisson pour s’installer dans les cuisines de la Villa Lorraine (une étoile) après plusieurs mois de travaux. Le nom du futur restaurant n’est pas encore connu.

Qu’allait faire Michelin de ces deux adresses ? Finalement, Michelin n’a rien décidé. La raison est probablement d’ordre “technique”. Le guide Michelin 2020 était sans doute déjà sous presse mi-octobre. Il faudra attendre le guide suivant pour avoir la réponse.

Restaurant Sea Grill -

La villa des Bégards

Ce cas restera aussi un grand mystère pour moi, le restaurant m’ayant toujours beaucoup plu.

9 Responses

  1. Ludovic

    Je ne vois pas Attablez-Vous dans tes pronostics * – est-ce la reconfirmation BIB qui l’en empecherait d’office? Je me demandais l’autre jour si l’on pouvait etre BIB et * a la fois, car il me semble que les criteres pourraient etre fulfilled en meme temps.

    • PassionGastronomie

      Bonjour Ludovic. De mémoire, je ne me souviens pas d’un restaurant qui avait un BIB gourmand dans le guide et qui, deux semaines plus tard, a obtenu l’étoile. Les deux en même temps, je pense que cela ne s’est jamais vu car c’est, me semble-t-il, l’un ou l’autre. Parfois un restaurant perd le BIB et, un an plus tard (au guide suivant donc), gagne l’étoile (exemple : plage d’Amée). Après, et je le lui souhaite, Michelin peut toujours nous étonner avec un cas de jurisprudence et ma mémoire peut ne pas être non plus exacte.

  2. Pierre

    Bib et étoile, cela s’est déjà vu, mais c’était dans le Guide France pour des étoilés qui étaient bons marché, dans les années 90-2000. Je me souviens du Cheval Blanc à Bléré, ou du Déjeuner de Sousceyrac. Jamais en Belgique.
    En Belgique, par contre, j’ai déjà vu un Bib disparaître, pour se transformer en étoile quelques jours plus tard (Meyers à Braine-l’Alleud)..

  3. Delhaye

    La Villa des Bégard avec sa perte de son étoile, incompréhensible, de même la disparition du guide pour chez Alexandre, la encore injustifié. Guide de moins en moins crédible par contre je m’apuyerais dorénavant plus sur les avis du Gault et Millau.

  4. Olivier

    Petit cru Michelin en effet. Quelques adresses en Wallonie mériteraient peut-être plus – une étoile au lieu d’aucune ou deux au lieu d’une seule – (je pense notamment au Prieuré St Géry même si ça fait trois ans maintenant que je n’y suis plus allé)
    Cependant, concernant la Villa des Bégards, je ne peux que comprendre la sentence rendue par Michelin. J’y suis allé le 31/07/2019 et ce fut une catastrophe. Il s’agissait certes leur semaine de réouverture après leurs congés mais :
    1) sur un menu à 100 €, il devait y avoir maximum 10 € de produits en tout dans les assiettes (sur le 6 services: huîtres au pluriel sur le menu mais au singulier dans l’assiette ; le ris de veau annoncé avec le risotto devait se deviner, haché menu (et donc selon moi pas respecté), il ne devait pas y en avoir plus de 5 grammes dans l’assiette ; … en résumé, en terme de produits: une huître perle blanche, un filet de rouget, 5 grammes de ris de veau et 40 grammes de filet de boeuf. Tout était relativement correctement cuisiné sans plus (mention quand même pour une première entrée froide à base uniquement de légumes d’un goût bien prononcé et avec du peps et au dessert très bien exécuté avec l’acidité nécessaire et sans trop de sucre)
    2) le service était assuré par 2 jeunes gens (probablement de la famille) qui avaient sans doute atterri là en dépannage car le reste du personnel était toujours en congé ou avait déserté l’endroit (plats non-présentés, on ne nous présente pas les bouteilles de vins commandées et on ne nous fait pas goûter avant de le servir. Du coup, c’est lorsque nous avons nos “seaux” devant nous et qu’on nous montre l’étiquette que l’on constate que ce n’est pas ce que l’on a commandé, vins rouge remis au… frigo). Je n’en veux certes pas à ces 2 personnes qui faisaient leur possible mais ils n’avaient très clairement pas de formation ou d’expérience dans le domaine et semblaient perdus. Nous étions presque tristes pour eux.
    3) En parlant du vin: lorsqu’on me propose la carte, je dis que je souhaite la consulté mais que je prendrai peut-être finalement le forfait indiqué dans le menu (je connais très peu les vins italiens et j’avais entendu dire que la sélection du sommelier était bien faite). On me répond que le sommelier est toujours en vacances et que donc il n’y a pas de sélection. Soit, on me présente donc la carte des vins et là, oh surprise, apparemment le sommelier était parti en vacances… avec la cave (ou les clés de celle-ci) car il y avait sur cette carte, en tout et pour tout, 4 vins blancs, 1 rosé et 5 rouges (je parle bien de bouteilles et pas de vins au verre). Ca me semble quand même très court pour un restaurant étoilé (naturellement, vu ce qui a été exposé ci-avant, il était inutile de demander conseil).
    Nous mangeons quelques fois l’année dans des restaurants étoilés et je dois dire que nous n’avions jamais vu ça. Si des inspecteurs étaient présent ce jour-là, ils ne pouvaient maintenir l’étoile. Un jour sans ça arrive (j’ai cependant entendu que ce n’avait pas été un évènement unique, que des recrutements de personnels étaient lancé, le sommelier serait parti définitivement… infos à confirmer) mais là, l’addition était en totale adéquation avec l’expérience vécue (dans et autour de l’assiette).
    PS je ne suis pas du genre à m’épandre sur internet sur des sites du type de tripadvisor ou autres après une bonne ou mauvaise expérience (je ne l’ai d’ailleurs pas fait non plus après ce repas raté) mais vu vos commentaires sur ce blog (blog que je trouve tout à fait honorable et intéressant), je me suis permis de rapporter mon vécu qui peut, à mon sens, justifier la décision de Michelin concernant la Villa des Bégards.

    • PassionGastronomie

      Merci pour votre commentaire. C’est toujours dommage, quelque soit la notation d’un restaurant, de ne pas y rencontrer ce que l’on souhaite. Je ne juge en rien votre expérience et je ne la remet pas en doute. Elle va d’ailleurs dans le sens du guide Michelin. Je peux juste dire que mon repas en 2017 m’avait beaucoup plu et que c’est une adresse que je gardais en tête au cas où je serais de passage sur Liège. Merci en tout cas pour votre éclairage et votre partage sur ce modeste blog.

Laisser un commentaire