Restaurant Le D’Arville à Wierde

Classé dans : Belgique | 0
Style Culinaire: Gastronomique
Michelin : Pas d'étoiles
Budget (entre $ et $$$$$) : $$$
Service en salle : Correct
Gault & Millau : 15/20
Cadre : Moderne
Guide Delta :

Restaurant Le D’Arville par Olivier Bourguignon à Wierde

Pour paraphraser “Forest Gump”, des repas gastronomiques, c’est comme une boite de chocolat. On ne sait jamais sur quoi on va tomber. Si la boite provient d’un chocolatier qui a pignon sur rue, la majorité des chocolats seront soit excellents soit très bons. Mais, à de rares exceptions, on n’appréciera pas du tout le chocolat dégusté. Ca peut-être lié à la qualité intrinsèque du chocolat, ça peut-être lié au moment de la dégustation ou ça peut-être lié au goût personnel. Peu importe la raison car au final, on n’a pas apprécié et on n’en veut plus.

Et bien ce cas de figure, je l’ai vécu au D’Arville :  je suis passé complètement à côté du repas. Ce que j’ai dégusté ne correspondait ni à mes attentes ni à mes goûts. J’aurais aimé des assaisonnements plus poussés, des cuissons moins poussées et des assiettes moins “chimiques” et des accords plus harmonieux.

Restaurant Le D'Arville : Bâtiment

Mais j’ai constaté une chose : que le restaurant tourne bien. Et cela me fait plaisir car le chef et patron, Olivier Bourguignon, est un chef d’entreprise qui crée de l’emploi. Et s’il trouve son public, c’est tant mieux pour lui. On ne peut pas plaire à tout le monde et en plus, plaire à tout le monde ca serait plaire à n’importe qui.

Je tiens aussi à ajoute que j’ai apprécié la façon dont Olivier Bourguignon a reçu nos remarques le jour même. Le plat que la table (de dix personnes) avait décidé de renvoyer en cuisine était le perdreaux. Non seulement le chef a recommencé le plat mais en plus il l’a servi avec du Champagne (ceci n’était bien sûr pas une reconnaissance préalable d’une erreur sur le premier plat mais plus un geste commercial qui l’honore).

Enfin on notera aussi un magnifique plateau de fromages avec le plus grand choix que j’aie jamais rencontré.

Restaurant Le D'Arville : plateau de fromages

Point de vue prix, le D’Arville reste raisonnable aussi (119 euros pour neuf service, vins et café).

Bref je souhaite une longue vie et une carrière fructueuse au D’Arville et peut-être qu’un jour je pourrais retenter l’expérience. Mais à l’heure actuelle, j’ai encore beaucoup de belles adresses à découvrir en Belgique et ma liste d’adresses coup de coeur (où je veux absolument aller manger une fois par an) ne cesse de s’allonger.

Restaurant Le D'Arville : salle


LIEN

www.ledarville.be/


LOCALISATION


MENU

Terrine de canard sauvage, truffe de fois gras, confit de figues, salade de chicons crus, truffe de Bourgogne, vinaigrette d’amandes torréfiées

Noix de Saint-Jacques Bretones, mousseline de pamplemousse rose, graines de quinoa, concombre, carotte mauve, écume d’agrume

Bar de ligne rôti sur peau, cèpes de Bordeaux, purée de topinambours, fumet au vin rouge

Filet de rascasse rôti sur peau, coques de Bretagne, coquillettes de pâtes fraîches, dentelle de parmesan, feuilles d’épinards, sauge et romarin

Filet et cuisse de perdreau flambés au genièvre, crème de haricots tarbais, salade de blé, jus corsé, crumbles aux épices

Filet de biche, pommes et poires du pays, quelques airelles, purée de céleris rave, sauce poivrade

L’assiette de fromage du moment d’ici et d’ailleurs. Je n’en ai jamais vu un si grand

L’assiette du pâtissier Julien Bouillé


PHOTOS

 

Laisser un commentaire