Restaurant Les Trois Petits Bouchons à Mont-sur-Marchienne

Classé dans : R.I.P | 0

Restaurant Les Trois Petits Bouchons à Mont-sur-Marchienne

Le restaurant Les Trois Petits Bouchons est dirigé par Roland Kempinaire (en salle) et Yoshida Shunshuké (en cuisine). Ce restaurant constitue depuis des années un de mes restaurants préférés sur la région de Charleroi. Je suis et je reste un fervent adepte de cette touche asiatique apporté par le chef. Une touche subtile et sensible pour mettre en valeur une magnifique cuisine française.

Restaurant Les Trois Petits Bouchons - Dessin

Les vins au Restaurant Les Trois Petits Bouchons

Les Trois Petits Bouchons disposent d’une des plus belles cartes de vins de la région et surtout une carte où on peut encore boire les belles références dans des millésimes plus anciens à prix corrects.

Roland connaît ses vins, on croirait presque qu’il les goûte tous chaque mois. Il a donc l’art d’aller chercher les bouteilles qu’il faut sur les plats qu’il faut, alternant les vins légers et les vins puissants ou encore la fraîcheur et les tanins en fonction des assiettes qui sont envoyées. Les accords sont nets, précis, harmonieux et ça, c’est la touche qui fait mouche, celle qui marque les esprits, celle qui transforme un bon repas en un excellent repas.

Restaurant Les Trois Petits Bouchons - Carte des vins

Les forfaits vins au Restaurant Les Trois Petits Bouchons et ailleurs

Dans presque tous les restaurants, on vous propose un forfait vin, forfait qui est pris souvent par la majorité des gens. C’est vrai que c’est facile pour les clients (surtout les couples) et que c’est intéressant pour le restaurant qui va alors accorder des vins sympas (et souvent pas chers) sur chaque plat du menu. Bref un client content, une marge intéressante et un travail facilité pour le sommelier. Oui mais…. Ca doit quand même être ennuyeux pour le sommelier et c’est quand même dommage de ne pas tenir compte des goûts de chaque client.

Restaurant Les Trois Petits Bouchons - Logo

Chez Les Trois Petits Bouchons, Roland a une autre vision du service : pas de forfait vin à priori (à priori car sur demande, il peut en improviser un). Soit le client est un connaisseur en vins et alors il a largement de quoi se faire plaisir avec une des plus belles cartes de la région. Soit le client s’y connait moins et c’est là que l’art de Roland intervient : il cible les goûts du client en fonction de son budget et propose ensuite quelques bouteilles. Car on pourrait croire qu’une carte des vins magnifique signifie une carte des vins chères. Mais pas du tout comme en témoigne la page des sélections avec des bouteilles à 28 euros

Restaurant Les Trois Petits Bouchons - Carte des vins

Les pépites de la carte des vins du Restaurant Les Trois Petits Bouchons

Pour les grands amateurs de vin, le restaurant Les Trois Petits Bouchons est vraiment l’endroit où aller et où on aime se laisser conseiller par Roland. Car Roland connait l’état de ses vins et va donc orienter vers des bouteilles qui sont à leur apogée, souvent conservées longuement et patiemment en cave. Quel plaisir de goûter autre chose que des bouteilles du dernier millésime !

Hier, c’était carte blanche avec un budget pour se faire plaisir. Au rang des vins dégustés, un énormissime Chambolle-Musigny 2013 de chez Sylvain Cathiard. Oui je sais, ce n’est qu’un Chambolle et Cathiard n’est pas connu du grand public. Mais ce Chambolle se vend environ 70 euros prix particulier (soit un beau prix pour un Chambolle), ce qui est déjà un signe. A noter, il n’est vendu qu’avec un raisonnable X2 à la carte des vins des Trois Petits Bouchons.

C’est toujours subjectif mais un pinot noir aérien avec un fruité éclatant et une extraction ni trop ni trop peu poussée (il faut de la matière mais pas trop), c’est ce qui me fait vibrer. Et ca faisait aussi vibrer un nouvel ami venu de Tain-l’Hermitage et habitué de boire des grandes bouteilles (Domaine de la Romanée-Conti, Domaine Liger-Belair,…)

Restaurant Les Trois Petits Bouchons - Chambolle-Musigny Les Clos de l'Orme 2013 de chez Sylvain Cathiard

Lors du repas précédent aux Trois Petits Bouchons, c’était un Meursault de chez Coche-Dury et un grand cru Clos de la Roche 2010 de chez Rousseau soit deux grands vignerons mythiques de Bourgogne (peut-être même les plus grands dans leur catégorie respective).

Voilà donc un vrai service à la clientèle et les amateurs de vins Carolos le savent ! Roland investit dans le vin, Roland est un professionnel du vin et Roland aime faire plaisir avec ses vins. Pour ne rien gâcher, les prix ne sont pas multipliés par 3 ou 4. Non : une marge raisonnable (et par rapport à un prix d’achat optimisé) permet à Roland d’avoir une carte à prix doux. Alors on peut se faire plaisir et on se fait plaisir.

Les assiettes au Restaurant Les Trois Petits Bouchons

Dans les assiettes des Trois Petits Bouchons se dégage une aura de zénitude et une force tranquille. L’art de la maîtrise des assaisonnements et des cuissons est parfaitement intégré. Car c’est un équilibre fragile qu’arrive à atteindre Yo et le moindre grain de sel (pour ne pas dire de sable) pourrait faire s’effondrer l’édifice. Mais quand c’est réussi, quel plaisir !

Par exemple, le maquereau en croûte de pain et la brunoise de légumes marinés à la japonaise. Le maquereau est un poisson que je n’apprécie pas beaucoup : il manque de finesse et de subtilité (ce qui explique à mon avis son prix de revient très bas). Mais la brunoise de légumes marinés à la japonaise, c’est la touche de fraîcheur qui vient contre-balancer le goût prononcé de ce type de poisson et qui donne, au final, un bel équilibre au plat. J’adore.

Restaurant Les Trois Petits Bouchons - Maquereau

Sur le plat principal, les côtes d’agneau, le chef Yo nous démontre à quel point les petits points de couleurs sont souvent décoratifs. Une belle viande, une cuisson parfaite et un magnifique jus. Ajouté à cela une préparation d’un nem de haut vol, c’est juste délicieux. Visuellement simple et gustativement gourmand. D’autant plus qu’il y a de la quantité dans l’assiette.

Restaurant Les Trois Petits Bouchons - Côtes d'agneau

Pour le dessert, à nouveau ce que j’aime avec de l’acidité et de la fraîcheur. Un tout beau menu donc.

Conclusion

Hier, nous avons opté pour le menu 4 services à 50 euros, soit un merveilleux rapport qualité-prix. Et nous l’avons complété par une centaine d’euros par personne en vins, ce que nous n’avons pas regretté une seule minute. Enfin si, on a un peu regretté de ne pas avoir mis plus encore pour aller chercher une dernière bouteille de chez Roumier.

Restaurant Les Trois Petits Bouchons - Chambolle-Musigny 1er Cru Les Charmes de chez Ghislaine Barthod

Je dis BRAVO aux Trois Petits Bouchons car j’aime cette approche tarifaire des vins et j’aimerais tant qu’elle se généralise. Et surtout je dis MERCI pour ces moments vinicoles souvent inoubliables et cette cuisine qu’on aime toujours autant.

Une très belle adresse à découvrir. Je recommande !


LIEN

http://www.les3petitsbouchons.be


MENU

Mises en bouche

Restaurant Les Trois Petits Bouchons - Mises en bouche

Filet de maquereau cuit en croûte de pain, brunoise de légumes marinés à la japonaise

Restaurant Les Trois Petits Bouchons - Maquereau

Royale au foie gras, escalope poêlée, velouté aux cèpes

Restaurant Les Trois Petits Bouchons - Foie Gras

Côtes d’agneau et leur jus, croquette, pomme de terre

Restaurant Les Trois Petits Bouchons - Côtes d'agneau

Carpaccio d’agrumes et glace au yaourt

Restaurant Les Trois Petits Bouchons - Carpaccio d'agrumes


PHOTOS


D’AUTRES REPAS

17/11/2014 : http://www.passiongastronomie.be/2014/11/les-3-ptits-bouchons/

09/10/2015 : http://www.passiongastronomie.be/2014/11/les-3-ptits-bouchons/

26/02/2016: http://www.passiongastronomie.be/2015/10/les-trois-petits-bouchons/

Laisser un commentaire